• 1e mai, dans la nasse

     

    1e mai, dans la nasse

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une chaîne de policiers cadenasse le front du cortège. C’est au coup de sifflet que la police autorise la progression. Dix pas, vingt pas, nouvel arrêt et nouvel accroissement du voltage, telle une force électromotrice, avec les manifestants anarchistes – appelons-les de ce part quoi ils se reconnaissent, laissons les « casseurs et individus déterminés à en découdre » aux honnêtes gens. À partir du carrefour de la rue Crozatier et du boulevard Diderot,   lire la suite


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :