• AG 11 octobre 14H Halle aux Farines salle 574F

     

    L'inter-conseil de l'UFR d'études anglophones appelle à une assemblée générale de l'université Paris-Diderot le jeudi 11 octobre de 14h à 16h en salle 574F de la Halle aux Farines. Le collectif pour une université confédérale garantissant collégialité et libertés académiques, ainsi que les sections P7 des syndicats SGEN-CFDT et Ferc-Sup CGT souhaitent se joindre à cet appel.

    La plupart des conseils d'UFR et de leurs directeurs ont fait part de leur très vive stupéfaction devant la manière dont les négociations ont été menées autour de la question des Masters, et ont appelé à un report de la signature de la convention de l'IDEX. Vous trouverez ici:

    http://www.contre-l-idex-spc.org/IMG/pdf/motionsspc-1.pdf

    un document d’une cinquantaine de pages, regroupant :
    - les votes de conseils (CTPE de P13 et P5, CEVU de P3, Réunion des 3 conseils de P7)
    - les motions provenant de P13 et de la plupart des conseils d'UFR de P7,
    - les trois lettres de démission des cinq démissionnaires
    - des tribunes
    - les caviardages et demandes de documents administratifs restés lettre morte

    De multiples questions de fond se posent de manière pressante. Qui décide réellement de quoi, au sein du PRES et de notre université ? Qui réécrit la convention Idex et en vue de quel but et de quel résultat? Quelle est la position réelle de nos instances sur toutes les questions liées aux mentions de Master et, plus généralement, au PRES, à l'Idex et aux projets d'université unifiée ? Comment fonctionnent réellement ces instances dans la situation institutionnelle particulièrement embrouillée qui est la nôtre aujourd'hui, alors que nous n'avons ni VP CEVU, ni secrétaire général et que le président est requis par d'autres fonctions ? Pourquoi les cas de confusion des fonctions et des niveaux de responsabilité se multiplient-ils à un moment crucial des négociations au sein du PRES et à l'approche des évaluations par l'AERES ? Pourquoi la réduction importante des montants accordés dans le cadre du PRES est-elle comprise comme une incitation à se lancer de toute urgence dans un programme de plus en plus ambitieux de réformes institutionnelles, alors qu'il serait plus naturel d'y voir au contraire le signe que la barre n'est plus placée aussi haut qu'auparavant ? Comment la convention Idex peut-elle être signée sans que les règles d'élection et de fonctionnement de son Conseil Scientifique soient connues ? Comment la convention Idex peut-elle être signée sans faire apparaître, en plus du projet politique de fusion, le moindre projet viable en matière de recherche et de formation ?

    Constatant que toutes ces interrogations restent aujourd'hui sans réponse, une Assemblée Générale est organisée

    le jeudi 11 octobre de 14h à 16h en salle 574F de la Halle aux Farines.

    Nous souhaitons que l'ensemble de la communauté universitaire puisse y participer.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :