• Suppressions d'emploi à P6

    Université Paris 6 - Pierre et Marie Curie

    Le service du ménage est en grève contre les suppressions d'emploi

    La présidence de l'université a annoncé la semaine dernière qu'elle ne souhaitait pas renouveler tous les CDD se terminant fin décembre au service du ménage. Cela représente 23 personnes, soit la moitié de ce service, qui est déjà en sous-effectif. Rien ne justifie ces suppressions d'emploi, à part la volonté affichée du président Pomerol d'externaliser tous les services n'étant pas «au coeur du métier», comprenez : tous les services techniques. Ces restructurations sont aujourd'hui possible «grâce» au passage à l'autonomie des universités (LRU).

    Suite à ces annonces, l'intersyndicale de l'UPMC a lancé jeudi 18 novembre une pétition pour la reconduction des CDD et un plan de titularisation des contractuels. En une semaine, la pétition a recueilli plus de 2500 signatures, montrant la large solidarité des personnels et étudiants de Jussieu avec les personnels précaires. La direction de l'UPMC semble divisée, mais Pomerol s'entête à maintenir ces suppressions d'emploi. En conséquence, les personnels du ménage, réunis en assemblée générale, ont décidé unanimement de se mettre en grève à partir du mardi 23 au soir.

    Les grévistes sont déterminés, malgré des tentatives d'intimidation de la responsable du service et de l'administration, qui arrache systématiquement les affiches des grévistes. L’intersyndicale appelle les personnels et les étudiants de l'UPMC - et de toutes les autres universités - à manifester leur soutien à cette lutte :

    - en faisant signer la pétition tous les midis à la cantine ou en ligne sur
    http://www.jussieu-en-lutte.fr/entretien

    - en versant à la caisse de grève, tous les midis à la cantine ou en ligne sur
    http://www.jussieu-en-lutte.fr/adc/

    Sur Paris 6:
    Rassemblement de soutien aux grévistes du ménage, vendredi à partir de 11h au pied de la tour centrale
    Des délégations d'établissements où ont lieu en ce moment des luttes similaires de personnels précaires, comme à l'École normale supérieure de Paris, seront présentes. Pour rencontrer les grévistes et discuter, pour s’impliquer dans la mobilisation, n’hésitez pas à passer au piquet de grève devant la déchetterie, sur le quai St Bernard, jeudi 25 entre 12h et 14h.

    (citation) Jean-Charles Pomerol : « Tous les endroits de la fac n’ont pas besoin d’être nettoyés tous les jours ».


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :